LONDRES “en pleine mutation”

Vous croyez connaître Londres. Et bien, c’est faux. Car Londres n’a jamais le même visage, Londres touche à tout, expérimente les tendances les plus folles, Londres se renouvelle en permanence. Suivez-nous, de drôles de surprises vous y attendent.

Top destination 2018 : Igloos –  le restaurant sans artifices – La vie en rose

  • Concept Agence : “Londres en pleine mutation”
  • Type événement : Voyage Récompense Collaborateurs ou clients & Séminaire
  • Objectif : Découvrir – Surprendre – Explorer – Expérimenter – Offrir
  • Format : 3 jours/2 nuits
  • Nombre de pax : de 30 à 50 idéalement
  • Où ? : UK
  • Période idéale : toute l’année ;
  • Budget : €€€

En bref :

  • Le Coppa Club  : C’est le dernier lieu à la mode à Londres. Huit igloos trônent au bord de la Tamise tels des bulles féériques. Pour dîner en extérieur, le froid polaire en moins. Tous droits venus du Pôle Nord, des igloos se sont invités sur le bord de la Tamise à Londres. Depuis la fin de l’année 2016, ces cloches transparentes trônent fièrement près du Tower Bridge. De quoi s’offrir une soirée étoilée à siroter des cocktails ; le tout dans une bulle telle un cocon huppé et insolite. Bullez au chaud! Des lieux branchés fleurissent tous les jours dans la capitale anglaise mais ce nouveau type de bar-restaurant a de quoi étonner. Sur les bords de la Tamise, les habitants et touristes peuvent désormais jouir de ce nouveau lieu tendance et… polaire jusqu’à la fin du mois de janvier 2017. Le Coppa Club ouvre ses portes pour les addicts de l’atypique avec huit dômes transparents en PVC. Ce matériau permet de profiter de la vue sur le fleuve tout en restant au chaud. Et Côté cuisine? Au menu, une cuisine européenne à des prix abordables. Il y en a pour tous les goûts. Le tout dans un décor chaleureux puisque les lieux ont été décorés dans l’esprit montagnard. Les coussins en peau de mouton, les plantes vertes et la lumière tamisée ne sont pas sans rappeler des chalets alpins ou scnadinaves. Il est possible de réserver à l’avance et de venir jusqu’à huit personnes par bulle. Laissez-vous dépayser à la mode Inuit!
  • The Bunyadi, le restaurant naturiste qui fait sensation ! Un restaurant « naturel ». Un lieu caché où les participants dînent nus, sans électricité ni téléphone, de mets crus ou préparés au feu de bois. Dans cet ancien bar à chicha perdu d’Elephant & Castle, au sud de la Tamise, deux salles de deux ambiances accueillent chaque soir une cinquantaine de personnes. A l’arrivée, les premiers participants sont invités à troquer leur costume-cravate contre un combo peignoir-pantoufles et à s’installer au bar. Direction la salle « pure« , de l’autre côté du rideau noir. Eclairage à la chandelle, un serveur vous guide à travers un labyrinthe de petits enclos de bambou. Après une petite demi-heure à chuchoter, les langues se délient, le vin coule dans les calices en argile faits main au Pakistan, les peignoirs tombent et les plats défilent. Dans l’assiette, le menu en cinq temps (87€ tout de même) est, lui aussi, nu (et cru). Le chef Jonathan Hope a composé, à partir d’ingrédients bio, des recettes ambiance « hommes des cavernes », à savourer avec les doigts ou des couverts comestibles : jardin d’Eden un poil kitsch, tartare de boeuf, saumon mariné, fleurs de courgette farcies… la perception des saveurs gustatives semble un peu amplifiée dans cette obscurité où l’on perd toute notion de temps et d’époque. The Bunyadi devrait prendre racine plus longtemps que les trois mois initialement prévus et, surtout, débarquer à Paris à la fin de l’année…chiche !
  • Un restaurant entièrement décoré en rose ? Tel est le concept très particulier de Sketch, une adresse londonienne à voir absolument. Il y a les restaurants exclusivement végétariens, ceux spécialisés dans les burgers, les adresses qui vous plongent entièrement dans le noir… et puis il y a le Sketch. Son truc en plus ? Il voit la vie en rose. Et uniquement dans cette couleur. En effet, ce restaurant situé en plein cœur de Londres – entre les quartiers de Mayfair et Soho – a opté pour une décoration monochrome. Il y a quelques années, sur une idée de l’artiste britannique David Shrigley, le Sketch a choisi d’inviter des artistes à prendre possession des lieux et à décorer l’espace selon leur inspiration. C’est l’architecte d’intérieur India Mahdavi qui s’est chargée de la redécoration de l’espace restaurant du lieu. En outre, tout un service de vaisselle a été spécialement dessiné pour le restaurant où officie le chef français Pierre Gagnaire.

N’emportez pas votre guide du routard, nos adresses n’y figurent pas encore !
Scoop : il parait que les Spice girls vont se reformer en 2018…..

 

 


admin

commentaires sont clos